Bonjour et bienvenue à Clair 2012!

Au nom du ministère de l’Éducation et du Développement de la petite enfance, je tiens à remercier les membres du comité organisateur de Clair2012, sa communauté, le district scolaire no 3, le personnel et les élèves du CAHM pour l’organisation de la 3e édition de Clair 2012! Depuis 3 ans, le rassemblement de Clair, autour du thème, Voir l’éducation autrement, est devenu un perfectionnement professionnel en technopédagogie incontournable. Merci Roberto, merci à toute l’équipe de votre école communautaire de nous rassembler et de nous accueillir pour une 3e année consécutive. Le ministère est fier d’en être partenaire!

Si nous sommes réunis ici, c'est probablement parce que les TIC ont considérablement transformé notre quotidien. Nous sommes passés rapidement de l’ère des communications, à l’ère de l’information, et puis, à une société du savoir. De nos jours, selon Tapscott et Williams dans leur livre Wikinomics et MacroWikinomics, nous sommes à l’ère d’une collaboration de masse à l’échelle planétaire où le réseautage social est en train de transformer tous les secteurs d’activités, qu’il s’agisse d’éducation, des médias, de la santé, de l’énergie, des finances ou de la gouvernance. D’ici peu, il est fort possible que les ordinateurs portatifs seront chose du passé et nous aurons probablement tous UN SEUL appareil électronique mobile combinant ordinateur, téléphone, télévision, vidéos, photos, musique, GPS et autres TIC.

Chez de plus en plus de jeunes:
  • les TIC font partie de leur quotidien;
  • Nombreux sont branchés à un ou plusieurs médias sociaux;
  • Plusieurs apprennent rapidement à maîtriser les appareils mobiles et les téléphones intelligents;
  • lls ne sont plus limités à l’information provenant de leur famille, de leurs amis, de leur école ou de leurs enseignants;
  • Certains n’utilisent plus le courriel, prétendants que c’est pour les vieux!

Selon un sondage de la FCE, 93% des jeunes de 10e année possèdent un téléphone cellulaire et 63% possèdent plus qu’un appareil mobile de poche. Qu’en est-il des élèves de familles qui n’ont pas les moyens? Si l’école publique ne contre pas cette fracture et iniquité d’accès numérique, qui s’en occupera?

Les nombreuses innovations technologiques ont considérablement amplifié nos capacités de communiquer, de collaborer, d’accéder, de traiter et de produire de l’information. Elles ont considérablement transformé les façons dont nous communiquons, collaborons, socialisons, consommons et travaillons. Dans nos salles de classes, les TIC doivent continuer à être au service de la réussite éducatives et transformer les façons dont nous apprenons et enseignons. L’accès instantané, mobile et personnel, chez nos jeunes, à une quantité d’information jamais vue auparavant dans notre histoire et, l’amplification de leurs capacités de communication et de collaboration à l’échelle planétaire, nous obligent à questionner, à transformer et à actualiser nos modèles d’apprentissage ainsi que nos pratiques d’enseignement.

Comme le suggère le thème de Clair 2012, ensemble continuons à voir l’éducation autrement!

L’inventeur et visionnaire Ray Kurzweil, prédit qu’en 2020, un petit ordinateur possédera la même capacité qu’un cerveau humain et qu’en 2045, celui-ci possèdera un milliard de fois la capacité de tous les cerveaux humains. Comment allons-nous enseigner et que demanderons-nous à nous élèves d’apprendre, lorsqu’ils porteront un appareil possédant un milliard de fois la capacité de tous les cerveaux humains?

À ce jour, les résultats de recherche s’entendent sur le fait que le pédagogue et ses pratiques pédagogiques demeurent un des facteurs le plus importants dans la transformation de notre école afin de tirer profit du potentiel pédagogique des TIC. Ainsi, notre ministère compte sur des leaders technopédagogiques comme vous, afin de continuer de trouver des moyens novateurs permettant de maximiser nos ressources et tirer profit des TIC comme levier à l'apprentissage.

En terminant, je tiens à mentionner qu’au Nouveau-Brunswick, nous avons une infrastructure informatique et un accès aux TIC qui font l’envie de plusieurs provinces et pays.

Lorsque les TIC :
  • vise d’abord et avant tout à la réussite éducative de l’élève;
  • lorsqu’elles visent l’enrichissement des pratiques d’enseignement;
  • lorsqu’elles favorisent la construction identitaire des élèves en leur permettant d’habiter les espaces numériques afin d’afficher et d’affirmer avec fierté leur identité francophone;
  • lorsqu’elles contribuent à l’essor de nos communautés francophones et favorisent un accès équitable à l’apprentissage, de partout, par tous et en tout temps;
  • lorsqu’elle développent de meilleures compétences;
  • et lorsqu’elles développent la pensée critique en visant toujours une utilisation judicieuse, adéquate, responsable et sécuritaire;
Les TIC contribuent à notre double mission, soit la réussite éducative et la construction identitaire de nos jeunes.

Je vous quitte sur une citation de Robert F Kennedy qui représente très bien la communauté de professionnel ici rassemblée: « Certaines personnes voient les choses comme elles le sont et se demandent pourquoi? Je préfère rêver aux choses qui n’existent pas et me dire, pourquoi pas? »

Merci et bon congrès!